Le fax virtuel : bien plus qu’un simple courriel

Avec l’apparition du courrier électronique, de nombreux télécopieurs traditionnels ont commencé à disparaître. Cela a représenté de grandes économies de temps et d’argent pour de nombreuses entreprises, mais aujourd’hui le fax virtuel est bien plus qu’un e-mail.

Le courrier envoyé à partir de l’ordinateur était généralement très utile pour ne plus consommer de papier et d’encre, en particulier dans des entreprises dont les normes de sécurité sont peu élevées et qui ont une grande confiance dans la destination de leurs communications. Il s’agit d’un excellent outil de communication permettant d’atteindre immédiatement n’importe quelle partie du monde, sans grandes dépenses.

Mais il est également vrai que les organisations les plus strictes n’abandonnent pas facilement le fax traditionnel. En effet, chaque détail et éventuelles fuites d’informations sur le web sont prises en compte, et il n’est pas certain que les informations soient bien reçues par le destinataire.

Un autre point important sont les cas où les destinataires indiquent qu’ils n’ont pas reçu l’information. Cela suscite beaucoup d’inquiétudes et la solution la plus fiable était de rester derrière la machine consommatrice de papier et encre.

Différences entre le fax virtuel et le courrier électronique

Le réseau est très étendu pour l’acheminement de l’information. Le courriel mérite à son tour d’être inscrit dans le champ de saisie. Le destinataire dispose d’une adresse électronique suivie d’un arobase et d’un nom de domaine avec son extension respective, comme nomprénom@domaine.ext.

Cet aspect de l’adresse électronique devait être précisé dans tous les détails pour que les informations arrivent là où elles devaient arriver. Dans de nombreux cas, toute erreur pouvait faire en sorte que l’information se rende à une autre destination.

Le fax virtuel contient une adresse très similaire à l’adresse électronique, mais il est formé d’un numéro suivi d’un arobase, du nom de domaine et de son extension. Par exemple 0123456789@faxvirtual.ext. Cependant, d’autres paramètres manquent encore pour que l’information puisse être diffusée.

Le fax en ligne attend, tout comme la machine traditionnelle, la confirmation pour pouvoir être reçu par le destinataire. À cette fin, un double cryptage est créé par accord entre les parties pour crypter les informations de manière à ce qu’elles ne puissent être décodées et lues que par l’expéditeur et le destinataire.

Deux autres aspects font du fax virtuel la solution pour se débarrasser définitivement de l’appareil physique. L’une d’entre elles est le cryptage des informations dans des formats non éditables tels que .pdf, .tif et .zip, où l’expéditeur est mis au courant de toute modification qui pourrait avoir lieu durant le transit.

Et une autre option importante est l’accusé de réception, au choix de l’expéditeur. Cette option est contrôlée par l’expéditeur et est activée dès que le destinataire insère les données convenues dans le double cryptage. C’est ainsi que le système de fax virtuel renvoie un accusé de réception pour savoir que l’information a été reçue correctement.

Il est devenu vital dans le monde de l’informatique de créer et d’innover sur des solutions qui mettent fin une fois pour toute au consumérisme gaspillé qui existe depuis les années 1980. Sans négliger les demandes des utilisateurs qui réclament de nouveaux services.

Internet continue d’être alimenté par des stratégies de sécurité et s’engage à sauvegarder les informations jusqu’à ce que tout le monde ait l’impression que les données se déplacent en toute sécurité.

Un concept simple et innovant basé sur un algorithme de matching:

Contrairement aux sites classiques de comparaisons logiciels, matériels et services, Foxeet accompagne les entreprises en recherche de fournisseurs informatiques jusqu’à la mise en relation en prenant soin d’une totale adéquation entre fournisseurs informatiques et entreprises ayant un projet digital. Un algorithme réalise une première passe en analysant les besoins des entreprises, couplé à une analyse humaine de façon à vérifier l’adéquation totale entre le projet du client et les fournisseurs.

« Les sociétés d’informatiques prétendent en général pouvoir répondre à tous vos projets constate Thomas Spanier CEO de Foxeet, résultat, quand une entreprise cherche un prestataire / fournisseur dans un domaine spécifique, elle ne trouve pas nécessairement les fournisseurs experts du sujet. »